Imprimer

Itinéraire

 

IMPORTANT : L'Anillo de Picos peut être parcouru dans n'importe quel sens et au départ du refuge de votre choix. Si vous envisagez de faire l'Anneau de los "TresMacizos" les gardiens vous conseilleront probablement de commencer par le massif Occidental ou par l'Est. Ils sont en effet techniquement plus doux et favorables à la préparation nécessaire à l'abordage du massif Central.

Mapa Adrados. El anillo de Picos

 

TÉLÉCHARGEZ ICI NOS PISTES!!!

 

De Vega de Ario (1630m) à Vegarredonda (1460m)
En passant par la Vega de Aliseda et Llampamala. Durée : 4-6h

Nous prenons le chemin qui part du refuge vers la table d'orientation du Jito. Une fois là, nous tournons à gauche, et empruntons un passage très prononcé qui débouche dans El Horcado de la Rasa, entre le Pic de La Rasa et le Pic Bustutero. Nous abordons la plaine de la Vega de Aliseda, que nous traversons vers l'Ouest afin de rejoindre le Collado de Conjurtado. Au terme de cinq minutes de descente par la Canal delConjurtado, nous tournons à gauche vers l'Ouest et atteignons la Fuente de los Desvíos. Nous gardons ce même cap et traversons Llampamala avant d'arriver à La Chabola. La Chabola est un mur de pierre qui entoure un mur de roche. Nous sommes face au Collado de la Fragua. Nous tournons à droite vers le Nord puis descendons le CalellóndelFrancés jusqu'au Refuge de Vegarredonda. L'itinéraire ne suit pas un chemin particulier. Nous devons donc être attentifs aux jalons dits 'hitos' et à la signalisation jaune et blanche. Si le jour est nuageux, s'il pleut ou si la visibilité est mauvaise, il est conseillé de passer par les célèbres lacs connus sous le nom générique de Los Lagos et de suivre la route qui va d'Ario à Los Lagos et Los Lagos Vegarredonda.

 

De Vegarredonda (1460m) à Vegabaño (1380m)
En passant par FuentePrieta, Vega Huerta et Canal delPerro. Durée : 8-10h

En quittant le refuge, nous remontons la Yampa de la crête et, une fois sous le Porru Bolu, nous en contournons la base afin d'accéder au Collado de la Mazada. Le paysage jusqu'alors verdoyant laisse la place à la roche grise. Nous nous aventurons sous les tours centrales, la tourelle, et le Torco dans un monde calcaire magnifique, à travers le Jou de las Pozas. Mais auparavant, arrêtons-nous pour nous rafraîchir à la source de FuentePrieta. D'un 'jou' à l'autre, nous traversons les éboulis qui descendent de la Forcadona le long des contreforts de la Peñasanta et arrivons à la très vaste plaine de Vega Huerta. Nous empruntons le chemin signalé qui mène au refuge, vers le Sud, à travers le couloir dit la Canal delPerro. Une fois là, il ne nous reste plus qu'une descente magique entre les hêtres qui abritent le refuge de Vegabaño. Le paysage y est indescriptible : la source de la rivière Dobra par exemple, ou encore le grand chêne millénaire de Vegabaño. Le contraste entre le monde minéral et la paix de la forêt surprend quiconque a pris la peine de les découvrir.

 

De Vegabaño (1380m) à ColladoJermoso (2064m) )
En passant par Puerto de Dobres et Canal de Asotín. Durée : 7h et 30min

Nous laissons derrière nous le refuge de Vegabaño et pénétrons dans la forêt de hêtres. Tranquillement, nous grimpons dans ce territoire inaltéré, fief du coq de bruyère. Sans quitter la forêt, nous montons la Peña de Dobres et ne redescendons, entre les cours d'eau, qu'après avoir atteint la vallée de Valdeón. Le chemin commence ensuite à s'élargir et devient une piste qui mène au village de Caldevilla. Arrivés là, nous suivons le cours de la rivière Cares jusqu'au village de Cordiñanes. Notez que, si vous avez adopté la modalité Vindio, vous n'avez qu'à suivre le cours de la Cares jusqu'à Caïn, début de l'itinéraire des Gorges de la Cares, d'où vous pouvez retourner au point de départ de l'itinéraire. Une autre option consiste à aborder le Massif Central et à monter au ColladoJermoso en suivant l'étonnant chemin creusé dans la roche et baptisé La Rienda. Il nous mènera jusqu'à l'ombre d'une hêtraie et à La Vega de Sotin. Le contraste entre les hêtres, la prairie et la masse imposante de la Tour d'El Friero fait de ce paysage l'un des sites les plus impressionnants de Picos. Dorénavant, nous allons avoir à faire à des éboulis et des ravins jusqu'à El ArgalloCongosto. Le terrain est escarpé et nous devrons nous aider de nos mains pour arriver au refuge.

 

De ColladoJermoso (2064m) à CabañaVerónica (2325m) )
En passant par TiroCasares. Durée : 2h 30min

Nous avons quitté le refuge de Jermoso par le chemin de Liordes. À Las Colladinas, nous découvrons une vue fantastique sur le refuge, la vallée de Valdeón et, en toile de fond, la Peñasanta. Nous contournons, par le haut et sans le voir jamais, le lac Cimero ; puis, sans trop avoir à grimper, nous passons auprès des Tiros de Casares, un ancien poste de chasse. Le paysage change complètement. Nous sommes maintenant dans un monde de roche lunaire. Dans le fond, nous apercevons le dôme métallique d'un ancien porte-avions : CabañaVerónica.

 

De CabañaVerónica (2325m) à Casetón de Andara(1720m) )
En passant par le refuge d'Áliva. Durée : 8h

De là, si nous avons choisi la modalité Extrem, nous coupons par Urriellu et descendons par le câble d'HorcadosRojos. Nous descendons par un chemin fréquenté. Avant d'y arriver, par la piste, nous passons par les cols d'Aliva, dans un paysage de verdure et de bétail. La route suit maintenant les hauteurs d'une ancienne moraine glaciaire et mène à son versant asturien. Cette descente va nous servir de détente avant la forte ascension du défilé de Jidiello qui conduit au sommet du Massif Est. Nous descendrons ensuite nous reposer au Casetón d'Andara, ancien abri de mineurs, et passons auprès des vestiges d'anciennes mines de minerai de zinc.

 

De Casetón de Andara (1720m) à Vega de Urriellu (1953m) )
En passant par Sotres. Durée : 8h

Suivant des pistes et des sentiers bien balisés qui communiquent avec le village asturien de Sotres, nous descendons du refuge. Un petit tronçon de route qui s'achève sur un virage prononcé nous dévie vers les étables d'hiver d'El Texu. De là, nous entamons l'ascension vers le Collado de Pandébano. Début de l'itinéraire au pied de l'Urriellu. Nous apercevons le village de Bulnes encaissé entre de grosses masses rocheuses. La silhouette de l'Urriellu récompensera nos efforts lors des dernières ascensions et, avec elle, le refuge..

 

De Vega de Urriellu (1953m) à Jou de los Cabrones (2034m) )
En passant par la HorcadaArenera. Durée : 2h 45min

Nous laissons derrière nous la face Ouest de l'emblématique PicuUrriellu et entamons la montée de la 'Corona delRaso'. Une courte grimpée nous rapproche de l'HorcadaArenera, passage naturel entre Urriellu et Cabrones, et qui sépare le Neverón des Albos. Le chemin traverse ensuite un terrain chaotique, et esquive les cavités karstiques communément appelées 'Jous' dans le secteur de Picos. Nous continuons vers le Nord-Ouest jusqu'à ce que nous apercevions le refuge de Cabrones, dans l'un des parages les plus sauvages et spectaculaires de Picos.

 

De Jou de los Cabrones (2034m) à Vega de Ario (1630m) )
En passant par la Route de La Cares et Canal de Trea. Durée : 8h

Nous quittons le Jou et descendons immédiatement par des sections de chemin assez difficiles mais protégées par un cordage fixe, le long de la côte d'El Trave, jusqu'à la très jolie bergerie de transhumance d'Amuesa. Encore destinée au pâturage il y a quelques temps. Très beau point de vue sur Bulnes. Il ne nous reste plus qu'à descendre la pente dite Canal Amuesa, mais nous conseillons une halte pour affronter la route qui nous reste. Récemment encore, ce hameau n'était desservi par aucune communication, à l'exception de celle que nous allons emprunter : le couloir dit la Canal d'El Texu qui descend à Poncebos. Imaginez les conditions de vie à l'époque ! Une fois à Poncebos, nous attaquons la célèbre Route de la Cares, sans doute l'un des itinéraires les plus fréquentés de Picos pour sa très grande beauté. Juste avant le pont Bolin, un panneau annonce le début de la Canal de Trea, un couloir très difficile qui n'offre aucun repos avant les prairies de la Vega de Ario, où nous ferons une halte méritée. Le paysage imposant du Massif Central vient récompenser notre sacrifice.

 

Desnivel positivo:
3.900m
Desnivel positivo:
7.050m
Desnivel positivo:
9.350m
Distancia: 63km
Distancia: 82km
Distancia: 110km
Horarios:
Horarios:
Horarios:
Valdeón - Ario:
6h
Valdeón - Jermoso:
4h
Valdeón - Jermoso:
4h
Ario - Vegarredonda:
4-6h
Jermoso - Verónica:
3h
Jermoso - Verónica:
3h
Vegarredonda - Vegabaño:
8-10h
Verónica - Urriellu:
3h
Verónica - Liébana:
1h
Vegabaño - Valdeón:
4h
Urriellu - Cabrones:
3h
Liébana - Andara:
7-8h
Cabrones - Bulnes:
4h
Andara - Urriellu:
6h
Bulnes - Ario:
8h
Urriellu - Cabrones:
3h
Ario - Vegarredonda:
4-6h
Cabrones - Bulnes:
4h
Vegarredonda - Vegabaño:
8-10h
Bulnes - Ario:
8h
Vegabaño - Valdeón:
4h
Ario - Vegarredonda:
4-6h
Vegarredonda - Vegabaño:
8-10h
Vegabaño - Valdeón:
4h
Entradas: Cangas, Sajambre o Valdeón
Entradas: Cangas, Sajambre, Valdeón, Liebana o Cabrales
Entradas: Cangas, Sajambre, Valdeón, Liébana, Sotres o Cabrales

* Marquage: L'itinéraire de l'Anillo de Picos relie entre eux les huit refuges de montagne existant dans les Picos de Europa. Le parcours enregistre un dénivelé positif de 9.000m et un total de 115 km de long.

* Temps approximatifs, correspondant au sens du parcours ici décrit.

 

Patrocinadores

Tubulares Wdx Dymercke - Publicidad e imagen